Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Puisque je suis une princesse...

Publié par princessepepette sur 8 Juillet 2011, 19:33pm

Catégories : #moments de vie

 

... j'ai été voir si je pouvais trouver une demeure digne de mon rang...

 

visite du château de Chantilly, surtout des écuries... oui, pour mettre le cheval blanc de mon futur prince. Je suis prévoyante...

 IMG_7614.JPG

 

IMG_7616.JPG

 

IMG_7620.JPG

 

IMG_7622.JPG

 

IMG_7628.JPG

 

IMG_7629.JPG

 

Le beau temps n'était pas vraiment au rendez-vous mais cela donne une idée... J'aime bien ce petit plan d'eau en bord de château... Jusqu'à maintenant, j'avais plutôt un petit penchant pour Azay-le-Rideau mais je dois bien avouer que cette visite m'a fait changer d'avis... (sans doute ai-je été bien conseillée par Stéphane Plaza...). Surtout en me rendant aux écuries (construite parce que Louis IV, 7ème prince de Condé, pensait se réincarner en cheval...oui...).

 

IMG_7603.JPG

 

IMG_7604.JPG

 

IMG_7607.JPG

 

Bon, je n'ai pas pu prendre de photos interessantes des chevaux à cause des touristes, maudits touristes! et encore moins (moins que moins??? mmmm...) du spectable mais sachez que le spectacle est la cause première de mon tombage en amour de Chantilly (Eh! Je parle comme je veux, prof en vacances, j'ai le droit!).


UN PRINCE RUSSE

Une heure de danse équestre au son des balalïkas...


bon là je sens que je ne vous ai pas fait l'intro la plus vendeuse qu'il soit...

Mais je vous assure, tout d'abord c'est impressionnant de technique (et je peux vous en parler j'ai quand même un galop 4 en équitation car comme toute princesse qui se respecte, on m'a enseigné l'art équestre dans ma prime jeunesse... en vrai, j'étais une petite soeur pot-de-colle qui voulait tout faire comme sa grande soeur d'où cette erreur d'aiguillage... et encore je ne vous parle pas de mes années de danse classique... On arrête de rire là-bas au fond, je vous entends!)

Et surtout, c'est poétique, pas de cette poésie pompeuse qui endort. Non de cette poésie qui vous transporte vers l'enfance, quand vous regardiez le monde avec des yeux brillants d'espérance et hurliez au monde: "quand je serai grande, je serai princesse!!"

Et moi quand je suis sortie, j'avais envie de porter un diadème et de sourire aux gens.

 

Pour compléter ce moment de bonheur, je vous demanderais d'entonner solennellement et en choeur (et en coeur):

Un jour me prince viendra,

un jour on s'aimera

dans son château, heureux

s'en allant goûter le bonheur qui nous attend!

 

On ne sait jamais, si il entend...

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !