Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le retour de baton...

Publié par princessepepette sur 15 Août 2011, 15:21pm

Catégories : #réflexion

Le problème lorsqu'on décide d'être moins raisonnable, c'est qu'il faut être conscient des risques inhérents à la spontanéité. Je m'étais préparée au moment ou j'avais fait le choix de laisser les autres s'immiscer dans mon coeur et là, je goûte la saveur amère du retour de bâton.

 

J'ai mal physiquement, moralement et je sais que mon coeur était encore vivant car la douleur est là. Je ne suis plus de celles qui disent haut et fort qu'elles s'en fichent. Je suis de celles qui assument leur souffrance, qui s'en gargarisent un peu et qui avancent.

 

Je disais dans un billet précédent que nos cicatrices nous construisent mais c'est surtout ce qui nous a guérit qui nous construit. Ces derniers jours ont été l'occasion de pas mal de réflexion. Je sais a présent que la violence ne me fait plus peur mais je ne supporte pas le silence. Face aux non-dits, je me sens démunie. Je sais que j'ai besoin des autres et que j'ai besoin que les autres m apprécient. J'ai longtemps pensé que c'était une faiblesse, je pense qu'en fait c'est un enrichissement.

 

Je sais que certaines amitiés sont indéfectibles et que l'expression "à la vie, à la mort" a un sens. Je sais que je me camoufle derrière mon rôle de princesse (et pour ceux qui en doutent, oui c'est du second degré), ça me fait du bien de plaire et de me laisser séduire et cela ne remet pas en cause le fait que je m'assume en tant que femme.

 

Aujourd'hui, j'ai mal parce que mon corps me lâche et que je n'aime pas dépendre des autres.

Aujourd'hui, j'ai mal parce que je voudrais être celle qui te fait sourire mais que tu ne me laisses pas cette place.

Aujourd'hui, j'ai mal parce que je ne comprends pas ce changement d'attitude.

Mais surtout, je sais aujourd'hui que mon envie de faire l'huître et de me m'enfouir sous ma couette ne durera pas longtemps parce que quand j'ouvrirai de nouveau les yeux, je verrai toutes les belles choses que ce derniers jours m'ont apportée.

Une belle aventure humaine avec des ados et une amie en or.

Une belle aventure avec lui dans la complexité.

Une belle aventure de vie: bienvenue au club ma Isa!

Une belle aventure intérieure qui malgré les douleurs me rapproche de moi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zix 18/08/2011 00:12


comme quoi etre utopique a bien du bon, dans ce mondes de brute et parfois essayer de vivre dans le meilleur des mondes, ce n'est q'une histoire de volonté ou de rencontre ;)


princessepepette 18/08/2011 00:25



Je ne suis pas utopiste et certainement pas aussi enthousiaste que tu peux l'être mais j'aime la vie et j'essaie d'en tirer le meilleur et de faire en sorte que les douleurs n'effaçent pas les
belles choses qu'on a vécues ensemble.



Julie 17/08/2011 09:06


C etait une colo d ados? Ils nous remettent toujours en question, nous bousculent dans tous les sens du terme, nous poussent a reflechir enfin ceux qui veulent bien s y preter! Effectivement ca n a
pas du etre toujours facile, mais quelle aventure! Quelle experience à te lire.


princessepepette 17/08/2011 19:13



oui une colo 15-17 ans et oui quelle belle experience malgré les quelques soucis. je re signe!



Archives

Nous sommes sociaux !