Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le grand jour

Publié par princessepepette sur 5 Juin 2012, 17:47pm

Catégories : #récit

 

C'était le grand jour. Le jour de la rentrée. La rentrée en CP. Celle des grands. Plusieurs mois déjà qu'elle attendait cela. Des mois, c'est long lorsqu'on à 5 ans. Une éternité.

 

Elle ne savait pas depuis combien de temps elle était là, assise sur le bord du lit, habillée, son cartable prêt, posé à ses pieds. Le temps, c'est encore un peu compliqué. De toute façon, elle n'avait plus sommeil depuis des semaines. Sa mère lui avait acheté un beau calendrier, un avec des dauphins dessus. Depuis le 1er janvier, elle cochait conscienceusement chaque jour, d'une croix rouge pour bien voir les jours qui s'écoulent doucement. Elle avait compté, 284 jours. Une éternité.

 

Enfin, sa maman vint la réveiller.

"Tu es déjà prête??"

"Je voulais pas être en retard à l'école."

"Viens, on va prendre le petit-déjeûner."

"J'ai pas très faim."

"C'est parce que tu es un peu angoissée par la rentrée. Mais c'est important de manger pour être en forme pour le grand jour."

Alors, elle avala une tartine pour faire plaisir à sa maman et parce qu'elle ne voulait pas rater sa rentrée. Elle resta sagement assise sur sa chaise en buvant son chocolat. Une éternité.

 

"On peut y aller maintenant?"

"Pas encore, tu étais prête trop tôt. L'école n'est pas encore ouverte."

 

Elle retourna dans sa chambre et vérifia que tout était vraiment prêt dans son cartable. C'était un joli cartable, elle l'avait choisit cet été au supermarché avec ses parents. Dans son cartable, il y avait bien sa trousse. Dans sa trousse, des stylos de quatre couleurs, un crayon à papier, une gomme, un taille-crayon. Tout était là. Sa maman lui avait expliqué que bientôt, elle aurait d'autres affaires à mettre dedans. Elle avait hâte de glisser des cahiers et des livres dans ce cartable. Elle avait vu sa grande soeur le faire plein de fois. Elle l'enviait. Parfois, quand sa soeur n'était pas là, elle prenait son cartable, sortait les livres, les caressait et les re-glissais à l'intérieur tout doucement. Sa soeur était déjà en CM2, elle avait de la chance, toutes ces années depuis le CP. Une éternité.

 

"Maman!!!! C'est l'heure maintenant?"

"Mets tes chaussures, on va y aller."

"OOOUUUUAAAAIIISSS!!!!!"

 

Les chaussures et le manteau enfilés, elle glissa sa main dans celle de sa mère et sortit de la maison en sautillant.

"Allez maman, marche plus vite!"

Elle lui tirait sur le bras, espérant lui faire accélérer le pas. Sa maman la regardait en souriant.

"Pourquoi,tu souris comme ça? Toi aussi tu es contente d'aller à l'école?"

"Je suis fière de toi, t'es une grande fille maintenant."

"Je sais, je vais au CP!"

Il ne restait plus qu'une rue à traverser et ce petit bonhomme rouge qui ne voulait pas céder la place

 au bonhomme vert... Une éternité.

 

Devant l'école, il y avait déjà quelques familles. Elle n'était pas la seule à être pressée de venir. Les portes étaient encore fermées. Elle regardait les enfants autour d'elle. Elle reconnu sa copine Lila et lui fit coucou de la main. Elle ne connaissait pas les autres. La maîtresse, l'an dernier, leur avait expliqué qu'il y aurait des enfants qu'ils ne connaîtraient pas, ils étaient dans d'autres maternelles. Elle s'en fichait, elle serait avec sa copine Caroline. Avec Caroline elles étaient inséparables comme deux moufles. Celles qui sont accrochées par un fil et qu'on glisse dans les manches. Elles se connaissaient depuis deux ans. Une éternité.

 

Les portes mettent toujours trop de temps à s'ouvrir. Mais là, c'était l'heure. Sa maman l'accompagna dans la cour de récréation. Il fallait lire les listes et trouver son prénom pour savoir dans quel rang aller et avec quelle maîtresse.

"Maman, il est là mon nom, regarde!!!"

"Oui, je vois. Tu es en CPb et ta maîtresse s'appelle Mme Morel."

"Elle a pas un prénom??"

"Tu sais, ce n'est plus comme en maternelle, les maîtresses des grands parfois préfèrent qu'on les appelle par leur nom."

"Ah... Et elle est gentille quand même?"

"Je suis sûre que oui".

Sa maman lui sourit mais elle vit bien que ce n'était plus le même sourire que tout à l'heure. Il était comme voilé.

"J'me range où?"

"Là ma chérie."

"Je te fais un bisou et tu peux y aller!"

Sa maman l'embrassa et elle jura avoir vu une larme dans ses yeux. Mais il n'y avait pas de raison, c'était un jour heureux la rentrée.

Bientôt, tous les enfants furent rangés, comptés, présentés à leur maîtresse.

"On attends les derniers et on monte en classe." Une éternité.

 

"Comment tu t'appelles toi?"

"Adeline."

"Tiens, tu donnes la main à Simon?"

"Mais... Il pleure... Pourquoi il pleure?? Pourquoi tu pleures??"

Le petit garçon ne semblait pas réussir à se calmer.

"Faut pas pleurer, c'est bien l'école et ma maman m'a dit que la maîtresse allait être gentille."

Le petit garçon leva les yeux vers elle, renifla, s'essuya avec sa manche et arrêta de pleurer. Elle l'embrassa sur la joue comme sa maman le faisait lorsqu'elle était triste.

"On va être copains tous les deux. Pour l'éternité...".

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Sheily 01/09/2014 21:43

Trop mignon ! C'est du vécu ? ;-) !

Princessepepette 01/09/2014 22:06

un peu... (sauf le calendrier dauphin! ;) )

Archives

Nous sommes sociaux !