Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Mademoiselle Maurice s'étale sur les murs de la Vilette

Publié par princessepepette sur 20 Mars 2015, 21:19pm

Un peu partout, des papiers colorés jaillissent sur les murs bétonnés, comme si la nature reprenait ses droits. Des touches de couleurs pour rompre une monotonie urbaine omniprésente.

En vous rendant à La Villette à Paris en ce moment, vous pouvez voir son travail sur le bâtiment du WIP. L'équipe du lieu a sollicité ART AZOÏ pour établir la programmation artistique des deux murs du WIP.

Mademoiselle Maurice s'étale sur les murs de la Vilette
Mademoiselle Maurice s'étale sur les murs de la Vilette
Mademoiselle Maurice s'étale sur les murs de la Vilette
Mademoiselle Maurice s'étale sur les murs de la Vilette
Mademoiselle Maurice s'étale sur les murs de la Vilette
Mademoiselle Maurice s'étale sur les murs de la Vilette
Mademoiselle Maurice s'étale sur les murs de la Vilette
Mademoiselle Maurice s'étale sur les murs de la Vilette
Mademoiselle Maurice s'étale sur les murs de la Vilette
Mademoiselle Maurice s'étale sur les murs de la Vilette

L’artiste qui réalise ces collages et origamis, s’appelle Mademoiselle Maurice. Artiste plasticienne, créatrice, rêveuse, utopiste et bavarde (parfois). La rue lui offre un espace sans cadre où elle peut diffuser ses couleurs et briser la routine du bitume. Après avoir vécu une année au Japon pendant la catastrophe de Fukushima et touchée par l’histoire de Sadako Sasaki, Mademoiselle Maurice s’est lancée dans le pliage. Sadako Sasaki est une petite fille irradiée à Hiroshima qui confectionnait des origamis car selon une légende japonaise, celui qui fabrique 1000 grues en papiers voit son vœux exaucé. Son travail actuel est, entre autre, une recherche graphique sur l'accumulation de centaines de pliages papiers qu'elle pose dans la rue, en laissant apparaître par le vide des formes géométriques, des mots ou encore des visages, et ce le plus souvent par des couleurs vives et spectrales. Chaque origami que Mademoiselle Maurice plie est un hommage criant d’optimisme aux victimes de notre monde et à cet environnement lui-même violenté. Au travers de ses œuvres, la plasticienne tisse des liens entres les humains et la nature. Mademoiselle Maurice crée elle-même ses origamis en papier recyclés ou récupérés. A l'inverse de notre société consumériste, l'artiste aime l'idée que les objets peuvent avoir plusieurs vies. L’éphémère est l’essence même de son travail. La fragilité de ses œuvres, malgré la force apparente des couleurs, touche le passant. Par ses compositions, elle voudrait transmettre, sensibiliser, révolter, colorer, faire rêver, surprendre. Tout simplement, échanger avec les gens, créer des liens. Ses œuvres dégagent indéniablement une énergie et une poésie qui transforment nos rues. Une explosion de couleurs comme un cri d’espoir.

Mademoiselle Maurice est très présente sur internet. Professionnellement et humainement le web lui permet de diffuser ses œuvres et de rester en contact avec les gens même lorsqu'elle est au bout du monde. Même si elle regrette que cela gâche un peu du charme de l'effet de "surprise", exclusif et fragile...et que l'on se retrouve à consommer et images et propos de manière boulimique, comme le reste... A méditer...

Vous pouvez retrouver Mademoiselle Maurice

sur son site http://www.mademoisellemaurice.com/ ,

son facebook http://www.facebook.com/MademoiselleMaurice ,

son instagram http://instagram.com/mademoisellemaurice#

ou son twitter http://twitter.com/MlleMaurice

Vous ne pourrez pas me dire que vous ne savez pas où suivre son travail!

Commenter cet article

Linsay 16/04/2016 12:03

Beautiful striking work... inspiring me to try it myself!

princessepepette 16/04/2016 13:01

yes she's very talented indeed!

Archives

Nous sommes sociaux !